JuJu Messengers

Né d’une rencontre improbable entre le chanteur Mat Firehair des Washington Dead Cats et Phil Bonin, le groupe “JuJu Messengers“ se forme en 1997. La volonté des deux compères est de produire un blues actuel, moderne, loin des imitations auxquelles s’essaient les groupes estampillés “blues” de l’époque.

Avec JuJu Messengers, Phil Bonin se produit, entre autres, aux festivals de Cognac, de Bagnols-sur-Cèze et en première partie de nombreux artistes de blues : Poppa Chubby, Lucky Peterson, Robben Ford, Mick Taylor, Bernard Allison

Deux disques sortiront de cette collaboration, tous deux réalisés par Patrice Lazareff (James Blunt, Rolling Stones…)

“Sitting in a bar listening to European blues of a new century” probably is the longest album title of this page, for a very long and unorthodox (at the time) production process…

Patrice Lazareff